Le MAS XIII dans la presse…

Au Mas d’Agenais, les MAScottes montent en puissance…

Le club de rugby du Mas XIII a tenu son assemblée générale vendredi soir dans la salle des fêtes. La montée en puissance des jeunes Mascottes avec la création d’une 6e catégorie chez les jeunes a été le fil rouge du rapport du président Franck Labeyrie. « Quant à la pelouse du stade Norbert-Teyssier opérationnelle dès la rentrée de septembre, cela reste une bonne nouvelle » a déclaré le président. Avec un bilan financier sain et des résultats sportifs très satisfaisants pour l’ensemble des catégories de jeunes de l’école de rugby des Mascottes, la saison sportive qui arrive semble plus que prometteuse pour les dirigeants. « La montée d’une dizaine de joueurs U13 permettra d’aligner une nouvelle équipe U15 qui évoluera sur grand terrain » s’est félicité Franck Labeyrie. « Cette équipe participera au championnat de France dans la poule Aquitaine/Occitanie, en matchs aller-retour et à la Coupe de France, ce qui pourrait les faire voyager encore plus loin« .

Trois nouveaux éducateurs intègrent l’encadrement : Sandy Causse, Serge Zordan et David Jalibert. Dans l’équipe d’encadrement du club gascon composée de 12 membres, la parité est respectée avec autant d’éducatrices que d’éducateurs. Le Rugby loisir du mercredi soir, le «XIII Gascon», lui aussi tire son épingle du jeu puisque une dizaine de nouveaux joueurs ont intégré le groupe cette saison pour atteindre une trentaine de joueurs.

Le Maire Francis Duthil a reconnu s’être trompé : « Quand vous avez décidé de ne pas continuer avec l’équipe Seniors, je me suis dit c’est fini. Non, je me suis bel et bien trompé et je suis même épaté de voir tous ces jeunes treizistes et cet encadrement bénévole dont la moitié est féminine. Chapeau !».

La Conseillère départementale, Hélène Vidal, a conclu l’assemblée générale en rendant hommage aux jeunes : «Ça fait vraiment plaisir de voir autant d’enfants aux premiers rangs d’une assemblée générale. C’est si rare. Au Mas XIII, les enfants s’épanouissent avec de vraies valeurs avec en plus une licence gratuite. Conservez cette philosophie».